Conférence OSM France 2014 – impressions et perspectives

Je suis allé à la conférence annuelle de la communauté OpenStreetMap à Paris ce weekend : State of the Map FR 2014. Voici quelques impressions et perspectives.

L’événement était vraiment sympathique et convivial, permettant d’explorer les différents usages d’OSM mais aussi de rencontrer les personnes derrière certains projets. C’était aussi l’occasion de réfléchir aux technologies qui permettrais d’exploiter les données collectées sur les panneaux publicitaires dans OSM.

Voici quelques idées et pistes (principalement techniques) :

  • utiliser osmrtcheck pour « surveiller » les nouvelles données advertising=*,
  • modifier ce même outil pour savoir si certaines données sont supprimées (mais nécessite d’obtenir la version précédente d’un nœud supprimé),
  • continuer à formaliser le tag et sa définition sur le wiki OSM,
  • utiliser uMap pour visualiser la carte des panneaux, plutôt que notre carte (un peu artisanale), j’ai d’ailleurs un poil expérimenté avec des veilles données ici, visuellement ça donne ceci :

Screenshot from 2014-04-07 22:41:06

  • utiliser QGis (logiciel de Système d’Information Géographie Libre et Open Source) pour générer des visualisation des concentrations de panneaux sous forme de carte « thermique » (heatmap) comme ci-dessus (à adapter à une ville à mon avis) :

Screenshot - 07042014 - 09:00:48

 

  • même la visualisation dans overpass-turbo est parlante (on voit bien que les allemands s’y sont mis) :

Screenshot - 06042014 - 14:39:51

Je suis retourné voir les statistiques sur le tag sur taginfo où il y plus de 7000 références, voici leur carte (notez l’augmentation du rouge depuis l’observation en juin 2012) :

Screenshot from 2014-04-07 22:07:18

Coté édition, j’ai vu une démo d’un produit propriétaire qui combinait deux photos géolocalisées où l’on pointe sur un objet et, par trigonométrie, le logiciel place le point sur la carte. Ce type d’approche, si disponible en logiciel libre, serait très intéressante pour notre projet.

Voilà, tout reste à faire, mais cela permet de se poser quelques questions et de s’inspirer d’autres projets cartographiques. Merci aux organisateurs pour ce chouette événement. Merci également à l’équipe « humanitaire » de OSM pour le travail accompli et le partage d’expérience (je recommande vivement à quiconque de participer, c’est un excellent point d’entrée à OSM).

Participants au State of the Map 2014

Participants au State of the Map FR 2014

 

Publié dans Blog Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*