Pourquoi

Les panneaux publicitaires polluent à plusieurs égards notre environnement :

  • cadre de vie
  • énergie consommée
  • incitation à des comportements nuisibles
  • sécurité routière
  • etc.

Pour une analyse plus poussée sur la critique de la publicité, référez vous à la page de  liens.

Se doter d’outils pour analyser, mesurer, identifier et comprendre la géographie de ces panneaux publicitaires.

Pour combattre ces panneaux que nous considérons trop nombreux, nous pensons qu’il est nécessaire d’avoir un recensement précis de ceux-ci. En effet, il est difficile voir impossible d’obtenir de la part des publicitaires une cartographie précise de leur implantation. Ceci leur profite à plusieurs égards : situation complexe qui par conséquent échappe au politique et au citoyen, difficulté d’identifier les panneaux illégaux, etc.

6 commentaires sur “Pourquoi
  1. Eric dit :

    Les fournisseurs d’espaces publicitaires payent une redevance aux municipalités. Il doit bien avoir un moyen d’obtenir ces informations par l’administration directement non ?

    • arthur dit :

      C’est possible. L’idée est en tout cas dans les cartons, de faire des demandes aux municipalités de fournir leurs données à ce sujet. Il est probable que un certain nombre de collectivités locales ne savent même pas où sont les panneaux sur leur territoire. Nous regardons si la loi CADA (http://www.cada.fr/) permet de faire ce genre de choses. Autre piste : surfer sur le mouvement de l’OpenData https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_data pour obtenir ces données. Et finalement : pourquoi ne pas demander ces données auprès de afficheurs ?

    • Pierre Bonfils dit :

      09.12.2012

      Les opérateurs de publicité extérieure acquittent une redevance entre les mains des collectivités locales si et seulement s’ils occupent le domaine public communal ou départemental. L’essentiel de leurs implantations publicitaires (90 %) sont chez des particuliers, personnes physiques ou morales.

      En revanche, du fait de l’instauration de la taxe locale sur la publicité extérieure depuis le 1er janvier 2009, les communes doivent ou devraient connaître les implantations exactes des panneaux et dispositifs publicitaires.

      • Josiane Faivre dit :

        Contrairement à ce qu’indique M. Bonfils les communes n’ont pas toutes connaissance du parc publicitaire installé sur leur territoire car bon nombre se désintéresse du problème de pollution que cause la publicité. L’instauration de la TLPE (nom de la taxe) n’est pas obligatoire mais volontariste.
        Si le pourquoi d’une connaissance du parc publicitaire est d’envisager une action pour le faire diminuer il serait nécessaire que les relevés mentionnent un certain nombre de renseignements comme la nature du dispositif (publicité, mobilier urbain, enseigne…), son lieu précis d’implantation, ses dimensions….et la raison pour laquelle il serait illégal. Des règles d’installation existent (code de l’environnement et règlement local de publicité principalement dans les grandes villes)et, si ces panneaux sont légaux il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est agir auprès des maires pour que les dispositions de leur règlement soient encore plus restrictive.

      • Maîtresse BONNEFILLE dit :

        Mon cher confrère,

        Je suis ravie de voir qu’entre deux tentatives d’intimidation d’associations de protection de l’environnement, vous trouvez le temps de venir ici nous faire partager votre expertise.

        Je ne doute pas que votre connaissance du marché de l’affichage soit à la hauteur de votre connaissance des règles de déontologie qui régissent notre profession, mais d’où sortez-vous donc ce chiffre de 90 % des panneaux qui seraient implantés « chez des particuliers » ?

        Quand on pense à la part croissante de dispositifs implantés au milieu des trottoirs mais également au nombre de dispositifs implantés sur des immeubles propriétés de bailleurs « grands comptes » publics (offices de HLM, hôpitaux…), il est permis d’avoir quelques doutes.

        Votre bien dévouée,

        Maîtresse Pierrette BONNEFILLE
        Avocate à la bourre

  2. Barnes dit :

    J’ai avancé sur un nouveau draft du tag ‘advertising’ qui essaye de présenter la publicité extérieure de manière générale, et qui caractérise les dispositifs publicitaires avec des nouveaux attributs et des nouvelles valeurs d’attributs, pour prendre en compte :
    – le facteur de forme [ (‘size’=largeur*hauteur)
    – la hauteur de la partie haute (‘height’)]
    – le nombre de faces (‘faces’)
    – la disposition par rapport au flux du public (‘flow’ et ‘side’)
    – le caractère éclairé ou pas (‘illuminated’) et de quelle façon il est éclairé
    – le fait qu’il soit animé ou pas (‘animated’) et de quelle façon
    – le type de dispositif publicitaire
    – le type de message publicitaire (‘message’)
    – le type de support (‘support’)
    – le fait que le dispositif soit sur un terrain public ou privé (‘land_property’)
    – le fait que le dispositif soit proche ou pas (‘proximity’) de l’activité dont il fait la publicité (ceci pour distinguer les enseignes et les préenseignes)
    – et d’autres choses encore

    L’idée c’est d’avoir un outil qui soit in fine capable de mesurer l’impact du dispositif publicitaire sur le public, que l’on puisse corréler ceci avec le niveau de perception de la TLPE (quand elle est perçue), de mesurer son niveau de nuisance sur le paysage et sur le cadre de vie, bref de pouvoir exercer un contrôle citoyen sur les dispositifs publicitaires.

    L’idée c’est aussi de qualifier le dispositif de manière aussi précise que possible pour qu’on puisse avoir une indication sur la légalité ou pas de son existence. Je dit ‘avoir une indication’ seulement, parce que juger de la légalité d’un dispositif publicitaire est très difficile au vu de la complexité de la réglementation, qui évolue à la fois dans le temps au fil des années, et dans l’espace – au niveau national – au niveau des entités administratives (parc national, parc régional, agglomération de différentes tailes, communes) etc et avec des spécificités locales (RLP) et même très locales avec (ZPR ZPE etc)

    Le draft que je propose reste à amender/compléter, mais je cherche à le perfectionner et toutes les relectures sont intéressantes, merci par avance, ça appartient à tout le monde
    https://wiki.openstreetmap.org/wiki/User:Barnes38/advertising_draft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*